Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Semaine VIII : Going to California

Les Eagles of Death Metal, des gros blaireaux du désert, sont les derniers à être débarqués en ville. Ils foutent le bordel partout ils passent, crâment du gasoil sur les boulevards, hard rock volume maximum, s'amusent avec des chéries qui en ont vu d'autres des comme eux auparavant. Dans quelques jours, ils n'auront déjà plus un rond et tout ce grand terrain de jeu de leur rêve s'évaporera. Ce rêve californien, angelino ici, un paquet d'autres l'ont eu avant eux. En fait depuis sa découverte, par vague, l'homme blanc part y chercher un avenir doré, de l'argent facile ou simplement une vie meilleure. Il y eu la conquête de l'ouest et la ruée vers l'or. Il y eu l'exode des paysans d'Arkansas et d'Oklahoma durant la grande dépression. Dans leurs rangs Tom Joad et Woody Guthrie, ils fuyaient la misère pour les vallées fertiles, les vergers, les vignes.



Et puis, en 1967, c'est le summer of love. San Francisco est le centre du monde. Les hippies ne sont pas là pour l'or ou des blondasses aux gros seins, non, c'est une quête spirituelle qui les amène. Le rêve californien selon les Mamas & Papas, c'est de l'amour et de l'eau fraîche, les naifs, c'est des fleurs dans les cheveux selon Scott Mac Kenzie, l'andouille. Ces étudiants qui n'ont jamais touché un manche de pioche veulent vivre en autarcie loin des voitures et des banques. Même dans la vieille Europe, les Anglais se sont lassé du swingin' London et leur nouvel Eldorado est bien plus à l'ouest. Eric Burdonquitte son costume marron dans lequel il était à l'étroit et le brouillard de chez lui pour rejoindre celui des nuits de San Francisco. Lui qui évoluait dans un r&b un peu rigide avec The Animals rêve de musique noire et de ce son psychédélique. Quelques années après c'est Led Zepellin qui laisse tout et traverse l'Altlantique à la recherche de la femme qui n'est pas née. Toujours ce mythe, là bas, tout est plus beau.

Et puis les années sont passées et l'attrait est resté. Mais Grace Slicket les filles que chantaient les Beach Boys ont été remplacées par Pamela Anderson. Et quand Art Brut veut quitter sa Grande Bretagne natale pour L.A. c'est pour descendre Sunset en Harley avecAxl Rose, montrer leur gros ventre blanc sur les plages, le shopping, les tatoos ... bref plus rien de très spirituel, de l'exubérance, du mauvais goût, les nouveaux rêves de la société de consommation. C'est vulgaire, mais au moins c'est bassement réaliste, loin cet idéal, cet Eden qui c'est transformé en enfer pour la famille Joad, pour les spectateurs de Altamont, pour les filles qui débarquent rêvant d'Oscar et finissent dans le porno. C'est un peu le California Babylon deTransplants. Le L.A. des bas fonds, des punks, des clodos, des rêveurs déçus, des éternels rêveurs et de la coke pour tous. Toujours est il que quelque soit la vision de chacun de la vie rêvée, la Californie gardera surement encore longtemps cette aura du Golden State, l'endroit où vos espérance les plus folles peuvent se réaliser. Et n'y a guère que les Dead Kennedys pour faire dans la politique lorsqu'ils parlent de la Californie.